Installateur de ventilation en Finistère et Bretagne : point infos

 

Le mot « ventilation » signifie par définition : une entrée + une sortie d’air.

 

Il en découle une notion de recyclage d’air. Aérer par une aération statique (par exemple, via des réglettes de menuiserie) n’est pas la même chose que de ventiler avec une ventilation mécanique. Le tout est de choisir le sens de ventilation le plus approprié (surpression ou dépression).

 

Plus un endroit est isolé, confiné, calfeutré, plus nous ressentons de la condensation et plus il est nécessaire de penser à la ventilation. Il ne s’agit pas de ventiler quand vous le voulez ou quand vous le pouvez, mais quand il le faut ! Pourtant, aujourd’hui beaucoup de foyers sont encore ventilés par des VMC qui consomment en permanence, et donc pour rien.

 

Isotek, installateur de ventilation en Finistère, Côtes d’Armor, Morbihan

 

Installateur de ventilation à Plabennec dans le Finistère, Isotek Habitat vous conseille et paramètre en Bretagne les deux notions d’isolation et de ventilation. Si ces deux éléments sont adaptés, vous connaitrez 30 à 40 % d’économie d’énergie par rapport à ce que vous avez pu connaitre en restant par exemple avec votre VMC simple flux. Ce système pouvait convenir à une époque (1970/1980) où les premières maisons étaient isolées traditionnellement en rouleaux de laine de verre (100 à 200 mm d’épaisseur).

 

Il n’est pas rare de trouver des isolations mal posées dans les greniers. Si vous réisolez vos combles, pensez à installer une ventilation par insufflation car le système d’isolation par soufflage et insufflation produit vraiment de bons résultats. En cas de ré-isolation, la chaleur restée bloquée au plafond : il est judicieux de s’en servir en la renvoyant vers le bas, là où une VMC sortirait la chaleur des plafonds par aspiration.

 

Les critères à prendre en compte pour une bonne ventilation

 

Ce n’est ni à vous en tant que propriétaire, ni à nous en tant qu’installateur de ventilation RGE-QUALIBAT dans le Finistère et en Bretagne, de choisir le modèle de ventilation à installer dans vos combles. Plusieurs critères doivent être pris en compte afin de définir le modèle qui conviendra à votre habitat.

 

Exemple :

 

Maison de 1970/1980 à réisoler

 

  • VMC : NON !
    La VMC est une mauvaise solution, car une partie de la chaleur qu’on a réussi à stopper au plafond par la ré-isolation est aspirée par les goulottes de VMC (24h/24 et 7j/7). En période de chauffage, une fuite continuelle de chaleur se produit, et en période de non chauffage, la VMC consomme du courant pour rien (24h/24 et 7j/7).

 

  • VPH : OUI !
    Ce système constitue une bonne solution : il permet une récupération de la chaleur des plafonds, il produit une chaleur homogène dans l’habitat et il diminue la consommation de chauffage, grâce à une répartition de la température par surpression.

 

Dans leurs maisons secondaires du Finistère, des Côtes d’Armor, du Morbihan et de toute la Bretagne, beaucoup de propriétaires coupent le courant lorsqu’ils sont absents. Ils se retrouvent alors confrontés à des problèmes de moisissures, champignons, mauvaises odeurs lors de leur retour. En effet, un bâtiment non chauffé se détériore s’il n'est pas ventilé et si l'air n'est pas réchauffé.

 

Les solutions Isotek Habitat : ventilation solaire, VPH…

 

Nous avons, pour mieux répondre à vos projets de façon précise et réactive, plusieurs fournisseurs qui nous permettent de disposer d'un large panel de systèmes de ventilation et, depuis 2017, de distribuer notre modèle personnel. Nos modèles ainsi que les plaquettes en format pdf sont visibles dans la rubrique « Nos systèmes de ventilation ».

 

Certains modèles peuvent :

  • Prendre l'air de l'extérieur, d'autres à l'extérieur ou intérieur.
  • Filtrer l'air en G4 (grosses poussières) et F7 (particules fines).
  • Se déclencher à la température, d'autres à l'hygrométrie.

 

Notre service d’installateur de ventilation en Bretagne vous fournit une garantie décennale + un suivi annuel gratuit pour toutes nos installations.

 

Les – de la VMC Les + de la VPH

  • Augmente l'entrée des polluants extérieurs et diffuse les mauvaises odeurs et polluants intérieurs (Formaldéhyde, Radon...) dans le logement.
  • Traitement de l'air uniquement dans les pièces d'eau (3 à 5 bouches).
  • Système de dépression d'air.
  • Perte de chauffage
  • Sensation possible de froid dans les pièces traitées.
  • Fonctionnement coûteux et permanent (24/24 et 7/7).
  • Risque d'incendie dû à un mauvais entretien.
  • Pose onéreuse ou impossible en création dans la rénovation.
  • Système bruyant.

  • Évacue les polluants vers l'extérieur et empêche l'entrée des polluants de l'air extérieur.
  • Traitement de l'air dans l'ensemble des pièces du logement.
  • Système de surpression d'air.
  • Récupération de la chaleur des plafonds.
  • Répartition homogène de la chaleur dans toutes les pièces.
  • Fonctionnement selon sondes et besoins de l'habitation. Puissance de 300 à 600w pour une consommation basse.
  • Système configuré pour exclure tout risque d'incendie dû à une surchauffe.
  • Pose réalisable dans tout type de logements avec ou sans combles.
  • Système quasi inaudible.