Isolation par l’extérieur en Finistère et Bretagne : point infos

 

Pour tout projet d’installation d’une isolation par l’extérieur (ITE) en Bretagne (Finistère, Côtes d’Armor, Morbihan), un certain nombre d’impératifs doivent être respectés.

 

Si vos murs sont en pierre

 

En cas de remontées capillaires, il est important de créer une barrière d’étanchéité à la base du mur (assèchement des maçonneries) avant de poser une isolation par l’extérieur (ITE) sur vos façades ou pignons. En effet, emprisonner l’humidité derrière un bardage (souvent fixé sur chevrons en résineux) constitue le meilleur moyen de provoquer (et ne pas voir) l’apparition de champignons. Exemple : la mérule !

 

Il est important de faire preuve d’une approche globale du bâtiment, en fonction de plusieurs critères :

  • L’âge du bâtiment
  • Les différents matériaux de construction

 

Avant d’isoler par l’extérieur

 

Il est impératif de faire vérifier la parfaite isolation de vos combles par un technicien RGE. En effet, un défaut d’isolation de toiture provoquerait une fuite de chaleur à l’image du « boisseau de cheminée ». La chaleur ne pouvant plus s’échapper par les côtés, elle va doublement monter et s’échapper par les endroits du plafond où se trouvent les ponts thermiques.

 

Exemples :

  • Laine de verre mal posée, c’est-à-dire simplement déroulée sur les solives du plafond. Dans ce cas de figure, c’est comme si la couverture que vous avez sur vous la nuit se trouvait à plus de 20 cm de votre corps.
  • Laine de verre posée à l’envers, c’est-à-dire sur le côté Pare Vapeur en direction de la charpente (enferme l’humidité).

 

NB : une simple trappe non isolée représente une fuite de chaleur.

 

Avant l’habillage d’un mur pour une isolation par l’extérieur (ITE), tout comme avant de réaliser un ravalement de mur en pierre, il faut connaître le taux d’hygrométrie relatif et détecter la présence éventuelle de remontées capillaires. Lors des diagnostics immobiliers (pour vente ou location), des diagnostics sont transmis et il est bon de s’y référer, même si parfois ils ne sont pas suffisants.

 

Avant votre ITE

 

Avant de procéder à l’isolation par l’extérieur (ITE), un bilan thermique doit être réalisé par votre conseiller Isotek. Il est primordial de vérifier que votre système de ventilation est adapté à la sur-isolation de votre maison. En effet, en fonction de l’année de construction et des normes de l’époque, nous agirons différemment. Certains systèmes de ventilation ne sont d’ailleurs pas conçus pour « recevoir » tant d’isolation et vont mal le supporter. De ce fait, de la condensation va apparaître et il sera nécessaire de la sur-ventiler (voir notre rubrique Ventilation).