Traitement de l’humidité en Finistère : les sources et symptômes

 

Département proche de la mer et relativement pluvieux, le Finistère est particulièrement touché par les problèmes d’humidité. Notamment sur le bâti ancien !

 

Heureusement, nos techniques de traitement de l’humidité permettent de remédier efficacement à ces défauts : hydrofugation de façade et toiture, assèchement des murs, isolation thermique

 

Vous vous demandez si votre logement a besoin d’un traitement de l’humidité ? Voici les principaux symptômes permettant d’identifier aisément la nécessité d’une intervention. N’hésitez pas à nous contacter dès que vous les constatez : situés près de Brest, nous pouvons intervenir rapidement dans tout le Finistère et les Côtes d’Armor.

 

Les infiltrations d’eau dans la maison

 

Les infiltrations sont généralement visibles de l’extérieur du bâtiment. Par principe, une infiltration désigne un processus par lequel l’eau pénètre le sol ou un autre substrat. Une barrière physique (souvent artificielle) est généralement préconisée pour prévenir ce phénomène. En traitement, nous recommandons l’application d’un hydrofuge : il imperméabilise les supports et rend les matériaux imperméables à l’eau, tout en les maintenant perméables à sa vapeur. La maison continue donc de respirer !

 

Traitement de l'humidité dans le Finistère : les sources et symptômes

 

Condensation et moisissure

 

Vous avez constaté des moisissures, de la buée sur les vitres de votre maison dans le Finistère ? Votre tapisserie se décolle, du noir apparaît sur vos murs ?

 

Il est alors fort probable que le renouvellement d’air soit insuffisant. Si vous ne traitez pas le problème et sa cause, votre logement et votre santé courent un risque. La condensation est une des principales sources d’humidité dans une maison, et surtout dans les habitations qui ont été ré-isolées depuis les chocs pétroliers.

 

Pour la prévenir, pensez à bien aérer votre logement en belle saison, et à vérifier le bon recyclage d’air en période de chauffage. C’est en hiver que les ventilations sont indispensables, puisque l’on ouvre moins les portes et autres huisseries.

 

Humidité due aux ponts thermiques

 

Le pont thermique correspond à un écart de température important entre une zone « chaude » et une zone « froide ». Cette différence provoque de l’humidité et souvent des noircissures. Ce phénomène est principalement dû à un manque d’isolation de la maison, et touche particulièrement les habitations anciennes du Finistère.

 

Les remontées capillaires

 

Le terme « remontées capillaires » désigne une humidité ascensionnelle. Provenant du sol, elle remonte dans les murs et peut engendrer différentes pathologies tel que le champignon type « mérule », dévastateur et particulièrement redouté par les propriétaires de maison. Des appareils de mesure sont indispensables pour trouver le ou les bons traitements (ex : assèchement de mur ou système avec électrodes). A noter que les problèmes d’humidité ascensionnelle sont très nombreux en Bretagne, notamment à Brest et Landerneau pour le Finistère.

 

Le salpêtre des murs

 

Le salpêtre peut être causé par la plupart des problèmes d’humidité abordés ci-dessus. Il s’agit d’un sel minéral, qui touche tous les matériaux de construction utilisés dans le Finistère et en Bretagne. Il apparaît cependant plus facilement sur les maisons anciennes, et dans les endroits où l’humidité est importante : cave, garage, salle de bain, cuisine…

  • Son apparence : une poudre blanchâtre.
  • Les signes révélateurs de la présence de salpêtre : effritement de la peinture, décollement de papier peint, pourrissement des meubles…